A message from the HKFFF organiser


L’AF Hong Kong a célébré la 50è édition de son Hong Kong French Film Festival entre le 24/11 et le 14/12. Cette édition exceptionnelle s’est appuyée sur la sélection de 54 films et 120 projections, moitié de nouvelles œuvres, moitié de rétrospective. L’engouement du public, sevré de salles et projections depuis presque 2 ans, a été extraordinaire.

Forte des contraintes environnantes, l’équipe du Festival a mené durant les six derniers mois de 2021, un travail titanesque – le terme est choisi à bon escient cannois –, pour constituer la sélection la plus riche de de ce demi-siècle d’existence.  Entre envies, promesses, reports, acquisitions des plateformes, nous avons néanmoins réussi à sélectionner 27 œuvres de 2021 et 27 pour notre rétrospective. Pour au final présenter plus de films que jamais, dans un feu d’artifice artistique et cinématographique. Plonger dans 50 ans de cinéma nous conduit à redécouvrir des films magnifiques.

Hong Kong Premiere & Exclusive

L’équilibre a été recherché entre drames, comédies, films familiaux, exigeants, Art-et-Essai. 

Une place importante a été laissée à de jeunes réalisateurs ou réalisatrices chaque année plus nombreuses, démontrant ainsi une véritable mue de cette industrie. En témoignent la Palme d’Or 2021 Titane de Julia Ducournau, en ouverture de cette édition présentée en Séance de fin de soirée, ou encore Aline ! de Valérie Lemercier. Ces films réalisés par des femmes représentent presque 50% de cette sélection 2021 (seuls 25% des films en France ont été réalisés par des femmes en 2020). Ils n’ont bien sûr pas été choisis sur ce critère mais simplement parce qu’ils sont bons et ont séduit l’équipe de sélection. Le monde du cinéma réussit peu à peu à laisser une place et des opportunités égales aux femmes, ce qui se retrouve dans les sélections en festival. 

Une Rétrospective exceptionnelle pour la 50ème édition

Le choix de près de 30 films parmi les milliers de films sortis en 50 ans ou parmi les sélections passées, a été une gageure. Et parfois un crève-cœur puisqu’il a failli réduire la liste et sacrifier quelques pépites et chefs-d'œuvres.

Nous avons donc privilégié quelques axes :

  • Faire plaisir : retrouver une série de grands succès intemporels - des films populaires et divertissants - pour la famille et les amis avec Intouchables, La Boum, Le Dîner de Cons, Les Bronzés font du ski, Les Visiteurs, Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre,... 
  • Être exigeant : redonner un écrin pour des chef-d'œuvres incontournables et marquants du cinéma français. Les Valseuses, Tchao Pantin, Nous ne Vieillirons pas Ensemble, Van Gogh, Cyrano de Bergerac, Le Dernier Métro, La Maman et la Putain, Au-revoir les Enfants


Cinema for the Climate


Repris du dernier Festival de Cannes, ce format met en valeur le climat qui est la grande préoccupation de ce début de siècle. Et pour cause. Il mobilise largement les artistes, dont les plus grands noms s’associent à des productions de plus en plus abouties et variées. 

De Bigger than Us de Flore Vasseur produit par Marion Cotillard, artiste très engagée dans cette cause, au Animal de Cyril Dion (Demain), en passant par Legacy de Yann Arthus-Bertrand ou Marcher sur l’Eau d’Aïssa Maïga, la sélection était particulièrement riche. 

D’autant que le Festival s’est associé pour l’occasion à Greenpeace qui fêtait également ses 50 ans - l’association est en effet née en 1971 à Vancouver. L’occasion de partager un message fort et de réaliser une campagne de sensibilisation. Plusieurs rencontres et débats ont été organisés dans le cadre de notre programmation avec le public et des universitaires.

Une campagne de communication exceptionnelle

Si l’Alliance française a porté dès sa création un ADN de cinéma - la première programmation fut celle des Vacances de Monsieur Hulot (Jacques Tati, 1953) au Queen’s Theatre en novembre 1953, ce n’est qu’au début des années 70 que le rythme et la forme régulière, annuelle du Festival furent mis en place. 

Peu à peu, les canaux de diffusion et de communication ont évolué et nous avons pu nouer des partenariats de visibilité importants : avec le Arts Council Development jusque dans les années 90, avec le Gouvernement de Hong Kong ensuite, avec HK Tramways, puis TV5 Monde.

Cette année 2021, le branding du festival a été renouvelé et une visibilité exceptionnelle a pu être obtenue : bannières géantes sur une des artères principales de la ville, bannières dans des lieux de passage majeurs (escalators de Central, City Hall, Broadway Cinematheque), arrêts de Tramways… Mais aussi pour la première fois les écrans vidéo géants de Sogo (un des plus grands d’Asie : 57 m x 17 m) et Times Square à Causeway Bay. Durant 2 semaines, l’annonce du festival a été projetée toutes les 20 minutes et l’impact sur les ventes de billets a été immédiat en plus de spectaculaire.

Parallèlement, et devant l’impossibilité d’inviter des talents, nous avons obtenu de grands noms du cinéma des mini capsules vidéos pour notre anniversaire. 

Finalement, la performance réalisée a été record, et ce malgré une jauge dans les salles encore limitée à 85%. Jamais autant de spectateurs n’ont assisté au festival, jamais nos séances n’ont affiché complet aussi vite et aussi largement.



Jean-Sébastien Attié
Director of Alliance Francaise de Hong Kong
 


Leave a Comment

First and Last Names
E-mail Address


Jean-Sébastien Attié
Jean-Sébastien Attié wrote:
Official
10 Jan 3:01am
Merci pour ce superbe festival 2021!





Spread the love!